IBM, l’Université Paris-Saclay, Softeam, Decisionbrain et STET s’allient pour créer «AIDA», un projet structurant pour la compétitivité des entreprises françaises visant à positionner la France en leader de l'IA opérationnelle en entreprise.

Paris, le 22 septembre 2020 – Le consortium, dont IBM (NYSE : IBM) est le chef de file, annonce le lancement de son projet de R&D « AIDA » (Artificial Intelligence for Digital Automation). Ce projet, doté d’un budget total de 33 millions d’euros est financé à hauteur de 12 millions d’euros par le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et opéré par Bpifrance.

Le projet R&D « AIDA » a pour ambition de développer une plateforme d'apprentissage permettant aux entreprises d'améliorer leur performance en intégrant l'intelligence artificielle (« IA ») au cœur de leurs systèmes opérationnels. Le développement « AIDA » bénéficie des plus récentes avancées des chercheurs de l’Université Paris-Saclay.

Ce projet, qui soutient la stratégie IA du Gouvernement et qui réunit des acteurs publics/privés – y compris des entreprises de tailles différentes (Groupe, ETI, PME) et la première université française de recherche –, doit conduire à positionner la France comme un leader sur le marché de l’IA opérationnelle ainsi que contribuer au rayonnement international de ses laboratoires académiques. Il permet également la création et le maintien des emplois en France dans des domaines à haute valeur ajoutée, et vise à accélérer la croissance des PME et PMI, notamment à l’international.

La plateforme « AIDA », qui combine I’IA et l’automatisation, a pour objectif de permettre aux entreprises participant au projet de :

  • Trouver de nouvelles possibilités d'automatisation pour augmenter leur productivité ;
  • Améliorer l'efficacité́ de leurs systèmes automatisés, notamment en matière de contrôle ;  
  • Prendre de meilleures décisions et faire de meilleures recommandations.

Ainsi, les collaborateurs de ces entreprises pourront être assistés dans leurs fonctions quotidiennes par des outils d’aide à la décision et par l'automatisation de certaines opérations (par exemple, la planification de la maintenance, la planification des équipes, la préparation de rapports, etc.). 

« AIDA » relève simultanément plusieurs défis de l’IA en s’appuyant sur l’excellence scientifique des laboratoires partenaires :

  • La validité limitée des données : le contexte et les règles évoluent constamment dans les prises de décisions métiers ce qui limite l’apprentissage automatique et nécessite de développer une IA capable de s’adapter aux changements rapides de son environnement (objectifs, règles, contexte concurrentiel, etc. ) ;
  • La confiance : la nécessité d’avoir une IA avec des résultats explicables, pouvant faire l’objet de contrôle et d’audit ;
  • La complexité du contexte : aucune décision n’étant purement autonome, l’IA doit pouvoir prendre en compte un contexte où les processus et les décisions sont très interdépendants.

Ce projet apporte aux laboratoires des moyens complémentaires de développement et favorise la formation sur le campus Paris-Saclay d’un écosystème technologique autour de la plateforme ouverte « AIDA ».

Contact Presse :

Compagnie IBM France
Sandrine Durupt
Tél. : + 33 (0)6 70 21 82 10
sandrine-durupt@fr.ibm.com

Weber Shandwick pour IBM
Victor Duchemin
Tél. : + 33 (0) 7 60 80 63 50
ibmfrance@webershandwick.com

Université Paris-Saclay
Gaëlle Degrez
01 69 15 55 91 / 06 21 25 77 45
gaelle.degrez@universite-paris-saclay.fr
Stéphanie Lorette
06 10 59 85 47
stephanie@influence-factory.fr

Bpifrance
Laure Schlagdenhauffen
Laure.schlagdenhauffen@bpifrance.fr
01 41 79 85 38

Secrétariat Général pour l’Investissement
Lucas Tourny
lucas.tourny@pm.gouv.fr
+33 (0)1 42 75 64 58

 

A propos de Université Paris-Saclay

Université Paris-Saclay regroupe dix composantes universitaires, quatre grandes écoles, l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques, deux universités membres associées et des laboratoires partagés avec de grands organismes nationaux de recherches.

Composée de 48 000 étudiants, 8 100 enseignants-chercheurs et 8 500 personnels techniques et administratifs, elle propose une offre de formations complète et variée de la Licence au Doctorat, reconnue de qualité grâce à la réputation et à l'engagement de son corps enseignant.

Située au sud de Paris, sur un vaste territoire (de Paris à Orsay, en passant par Évry et Versailles), l'Université Paris-Saclay bénéficie d’une position géographique et socio-économique stratégique que sa visibilité internationale contribue à renforcer. Université de pointe, à dominante scientifique et fortement reconnue en mathématique et en physique et également dans les domaines des sciences biologiques et médicales, de l’agriculture, de l’ingénierie et en sciences humaines et sociales, l'Université Paris-Saclay opère dans un environnement naturel classé, proche de Paris, et au cœur d’un tissu économique dynamique.

A propos de Bpifrance :

Bpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs. Grâce à Bpifrance et ses 50 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.

Plus d’information sur : www.bpifrance.fr/presse.bpifrance.fr  

Suivez-nous sur Twitter : @Bpifrance - @BpifrancePresse

A propos du Programme d’investissements d’avenir :

Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. Une partie de ce programme d’investissements d’avenir, dotée de 10 milliards d’euros, s’inscrit dans le Grand Plan d’Investissement (GPI) de 57 milliards d’euros nouvellement engagé par le Gouvernement en 2017 et mené tout au long du quinquennat, afin d’accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique.

Plus d’information sur : https://www.gouvernement.fr/le-secretariat-general-pour-l-investissement

Twitter : @SGPI_avenir